Afrique du Sud 0 – Algérie 2 : Les Verts dans le carré d’or
Publié par Saida le Février 19 2011 11:59:26
Les Verts ont rempli leur contrat, hier, en disposant de l’Afrique du Sud (2-0), présenté comme le favori de la compétition après son brillant parcours lors du premier tour. La sélection nationale a fourni le match attendu. Le coach, Abdelhak Benchikha, avait toutes les raisons...
Nouvelles étendues
Les Verts ont rempli leur contrat, hier, en disposant de l’Afrique du Sud (2-0), présenté comme le favori de la compétition après son brillant parcours lors du premier tour. La sélection nationale a fourni le match attendu. Le coach, Abdelhak Benchikha, avait toutes les raisons d’être content de la performance de ses joueurs. Le match s’est déroulé comme il l’avait prévu. Les Verts ont laissé passer l’orage, bien contenu les attaques sud-africaines avant de porter l’estocade par Djalit qui a obligé De Vilers à la faute, à une poignée de secondes de la pause (penalty transformé par Adel Maïza) et enfin par Hocine Metref suite à la réception d’un caviar servi par le rentrant Gasmi. Il ne faut pas croire, pour autant, que le match a été une partie de plaisir.


Bien au contraire, les Sud-Africains ont joué à fond et auraient pu marquer au moins deux buts sans le brio de Zemmamouche qui est sorti vainqueur de trois duels avec Shongwe, Jusimuzi et Mabunda. Le dernier rempart algérien a été à la hauteur de son rang. La partie s’est enclenchée sans l’habituel round d’observation. Mais ce sont les Algériens qui vont ouvrir la marque sur penalty en fin de première période. Sur une longue balle transmise par Messaoud, Djalit est bousculé par le gardien Mokhasi. L’arbitre sénégalais Fall Ousmane n’hésite pas à indiquer le point de penalty. Maïza se charge de le transformer. En deuxième période, les Verts gèrent bien le match grâce à une bonne préservation du ballon.


Les Sud-Africains ont bien tenté de réagir. En vain. Et c’est finalement le dernier rentrant, Ahmed Gasmi, qui débloqua le match en offrant à Metref la balle du but libérateur. Après le match, Abdelhak Benchikha ne cachait pas sa satisfaction :«Les garçons ont fait le match qu’on attendait d’eux. Ils ont été disciplinés, tactiquement, n’ont pas laissé d’espace devant leurs adversaires. Le match s’est déroulé comme nous l’avions prédit. Nos observations sur l’Afrique du Sud ont été judicieuses. Je rends hommage à cette équipe qui nous a posé beaucoup de problème. Les joueurs des deux camps ont eu beaucoup de mérite à produire un bon spectacle si l’on juge les conditions dans lesquelles ils ont évolué. La chaleur, la poussière, l’état de la pelouse étaient autant de handicaps pour les deux équipes.»


Interrogé sur sa préférence pour le prochain match en demi-finale, le coach national a répliqué : «Excusez-moi, mais il est un peu tôt pour faire des projections et exprimer ses préférences. La Tunisie et la RD Congo sont deux équipes de très haut niveau que je respecte beaucoup. Le plus important ce soir c’est de bien récupérer, passer une bonne nuit, goûter à la joie de cette victoire et dès demain matin, il faudra oublier cette rencontre pour se remettre au travail et préparer la demi-finale. A présent, nous n’avons rien à perdre. Nous jouerons crânement nos chances quel que soit l’adversaire qui sera connu demain (samedi).»


El Watan