Affaire Djezzy: Les nouvelles précisions du ministre
Publié par Saida le Mai 18 2010 14:52:21

Nouvelles étendues
Après avoir affirmé avant-hier que les autorités algériennes sont en contact permanent avec Orascom Telecom Holding (OTH), le ministre de la Poste et des TIC, Hamid Bessalah, a déclaré hier, lors d'une conférence de presse en marge de la journée mondiale des télécommunications tenue au cyberparc de Sidi Abdallah, que les pouvoirs publics sont en contact avec Orascom Télécom Algérie (OTA) et non pas avec OTH.


Il a demandé, en effet, aux propriétaires d'OTH de prendre attache avec le gouvernement algérien, tout en confirmant qu'ils ont rompu toutes négociations avec MTN ou avec d'autres opérateurs étrangers. Et d'ajouter «on entamera par la suite les négociations pour la cession d'OTA à l'Algérie». Et le ministre de réitérer que les propriétaires actuels de Djezzy sont sommés de respecter la loi algérienne. A la question de savoir comment l'Etat algérien procédera au cas où OTH opte pour un arbitrage international, le ministre a fait souligner que «vu l'état actuel des choses, nous sommes très loin de cette situation». Et de préciser qu'il y a déjà une conception, une méthodologie et une démarche pour que l'Etat reprenne Djezzy.


En réponse aux questions des journalistes, Bessalah a affirmé en rassurant l'ensemble des opérateurs et des institutions ayant signé des conventions avec Djezzy, notamment les universités algériennes qui avaient signé une convention de partenariat avec OTA, que «Djezzy est une entreprise de droit algérien et restera algérienne, il n'y a aucune crainte sur les contrats ou les conventions en vigeur», a-t-il souligné.


Par ailleurs, dans le cadre de développement de l'économie numérique et la création de PME dans la technologie de l'information, avec une visée exportatrice, il a été procédé hier à l'installation officielle de 20 porteurs de projets sélectionnés au niveau de l'incubateur de Sidi Abdallah. Il s'agit de jeunes étudiants issus de différentes universités dont les projets ont été retenus vu leur importance. Notons que sur 55 projets présentés, seuls 20 ont été sélectionnés. Le ministre de la Poste et des Technologies de l'information, Abdelhamid Bessalah, a exprimé son soutien à ces jeunes en précisant qu'ils seront ainsi aidés et formés au sein de l'incubateur, pour qu'ils puissent monter après leur petite entreprise de technologie de l'information et pourquoi pas exporter leurs produits. Le ministre a rappelé qu'une série de mesures d'aides et de soutien pour les PME exerçant dans le domaine des technologies de l'information sont en cours d'élaboration.


Les étudiants ont présenté des projets de grande utilité. Entre autres, un projet sur l'installation de caméras de télésurveillance 100% algérien, sachant qu'actuellement toutes les caméras de télésurveillance sont importées. Un autre projet concerne le système de sécurité avec une authentification biométrique ainsi qu'un projet portant sur la création d'un robinet intelligent qui permet d'afficher le débit d'eau consommée. D'autres projets fort intéressants existent que ce soit dans le domaine de la santé, de l'éducation, de l'économie et de l'habitat.


Le Quotidien d'Oran