Saisie de plus de 5.000 CD piratés
Publié par Administrateur le Novembre 13 2013 09:02:50
Une vaste opération de contrôle, mobilisant toutes les équipes de la direction régionale de l'Office national des droits d'auteurs (ONDA) de l'Ouest, a été lancée, mercredi et jeudi derniers, avec les éléments de la BEF de la Sûreté d'Oran, pour le retrait du marché des CD et DVD gravés contrefaits.
Nouvelles étendues
Une vaste opération de contrôle, mobilisant toutes les équipes de la direction régionale de l'Office national des droits d'auteurs (ONDA) de l'Ouest, a été lancée, mercredi et jeudi derniers, avec les éléments de la BEF de la Sûreté d'Oran, pour le retrait du marché des CD et DVD gravés contrefaits. Cette action, pilotée par le premier responsable de l'Office au niveau régional, a été menée, en collaboration avec les services de la brigade économique et financière de la Sûreté de la wilaya d'Oran. Elle a ciblé plusieurs quartiers d'Oran dont M'dina J'dida, Es-Seddikia et l'USTO.

Un premier bilan de cette campagne s'est soldé par la saisie de 5.300 CD et DVD contrefaits, des produits vendus, illicitement, sans autorisation et sans aucune adresse, ce qui traduit ce contrôle.

En axant sur l'importance de cette campagne qui vise à éradiquer la piraterie artistique, le responsable de l'Office à l'Ouest, a rappelé que ce contrôle va se poursuivre, ce qui permettra d'assainir le marché local et national de toute vente de CD gravés piratés. Des brigades mixtes composées des services de la police et ceux de la direction régionale de l'Office national des droits d'auteurs de l'Ouest ont été mises en place pour lutter, efficacement, contre la piraterie artistique et la contrefaçon. Celles-ci ont été créées, conformément, au protocole de coopération, signé le 20 novembre dernier, entre le directeur général de la Sûreté nationale le général-major El Hamel et M. Benchikh directeur général de l'ONDA. Un protocole qui demeure historique, de l'avis de notre interlocuteur, car il constitue une étape importante dans la consolidation des relations de travail entre les deux institutions.

Tout en saluant cette initiative de la DGSN à développer le champ de la concertation et d'échanges d'informations, les initiateurs de cette campagne ont souligné que le but de ce protocole, tant attendu par les services de l'ONDA, est de renforcer cette coopération et coordination afin qu'elle soit plus opérationnelle pour lutter contre la contrefaçon.

Notons que six dossiers ont été transférés vers le tribunal.