Saida, Algerie :
Navigation
Accueil
Saida News
Actualités nationales
Sport
Monde
Médecine
Economie
Technologie
Logiciels
Sites web
Recherche
Postez une Actualité
Postez un Article
Postez une Photo
Derniers Articles
  • Le meilleur Adhan

    jeudi 24. octobre 2013

    Le meilleur Adhan

  • Pourquoi on lit la Souret "Kahf"?

    vendredi 3. mai 2013

    دائما نقرأ سورة الكهف خاصة بيوم الجمعة ، ولكن مع الأسف قد يجهل البع&#1590...

  • Kiosque de musique de SAIDA (Alg...

    mardi 26. mars 2013

    Kiosque de musique de SAIDA (Algérie)

  • Pourquoi le BB pleure à la naiss...

    dimanche 24. mars 2013

    Pourquoi le BB pleure à la naissance?

  • Sultan Mohammed Elfateh

    dimanche 24. mars 2013

    Sultan Mohammed Elfateh

Derniers commentaires
Actualités
Bravo, on est au 1/4 d...
Tout même il y'a certa...
Un très bon parcours l...
Bravo, un 2 à 0 bien m...
Rabi yarhamhoum
Articles
[center][youtube]IDAMu...
[center][youtube]EPCPR...
Bien sur, voici l'adre...
on aurait éventuelleme...
Oui oui c'est vous vou...
Photos
C'est la mairie de Sai...
íÇÑíË ÓÚíÏÉ ÇáÈÇåíÉ Ê...
Excellente prise, merc...
Si seulement on a eu u...
Salam, J'ai jamais v...
Utilisateurs en ligne
Invités en ligne : 53

Membres en ligne : 0

Membres enregistrés : 290
Membre le plus récent : abd-allah
Saida sur FaceBook


RSS Feeds
Latest Downloads
Latest News
Latest Articles
Latest Threads
Latest Weblinks

Festival de la musique et de la chanson amazighs de Tamanrasset : Des rythmes, des sons et des couleurs
Actualités nationales Sous les doux rayons d’un soleil hivernal, Tamanrasset, la capitale de l’Ahaggar, est rentrée, depuis trois jours, de plain-pied dans les réalités du Festival de la musique et chanson amazighes qui en est, cette année, à sa troisième édition.


Cette importante et très attendue manifestation culturelle a débuté samedi après-midi par une belle cérémonie d’ouverture avec une revue des troupes au cours d’une parade exotique, riche en sons, en rythmes et en couleurs.


Le nombreux public qui s’est amassé sur les trottoirs ou qui a investi la place du 1er Novembre a vibré lors du passage des nombreuses troupes folkloriques issues de différentes régions berbérophones du pays, comme le Mzab, la Kabylie, les Aurès, Timimoun et tout le Grand Sud algérien.Danse targuie avec l’épée, «rehaba» des Aurès ou bien chants du Gourara, chaque troupe, chaque groupe a apporté sa touche culturelle, contribuant à faire de cette diversité une formidable richesse et un patrimoine à préserver.


Après les traditionnelles allocutions d’ouverture par les responsables du festival et ceux de la culture en présence des autorités locales et de beaucoup d’invités de marque, un hommage a été rendu à différents artistes algériens tels que le compositeur Kamel
Hamadi, l’artiste Saddek Djemâoui ou bien encore le poète Ben Mohamed. Kamel Hamadi a rendu, à son tour, un vibrant hommage aux grands artistes du pays comme Aïssa El Djermouni, Ahmed Ouahbi, Slimane Azem et El Hadj M’hamed El Anka qui ont su préserver et promouvoir des styles musicaux authentiquement algériens. Par ailleurs, pour lui, les jeunes générations doivent faire de ces références une source continuelle d’inspiration. Le gala de soirée a été animé par une brochette d’artistes comprenant Hassan Dadi des Aurès, Djamel Izli du M’zab et Sélina de Kabylie.


Il a drainé un public nombreux et très réceptif qui a dansé et repris en chœur les chansons et les mélodies jusqu’aux dernières notes de musique aux alentours de 22h30. Ce dimanche, en matinée, ce fut au tour des conférenciers de se mettre en évidence.
Djamel Eddine Debache a évoqué la dure réalité de la chanson mozabite confrontée à de nombreux écueils qui menacent sa survie.


Quant à la communication du chercheur Omar Bouzid, elle a porté sur la musique et le chant chez la tribu des Ath Seltane des Aurès.


L’après-midi a vu le début officiel des premières épreuves du concours au niveau de l’auditorium de la maison de la culture, et comme prévu ces premières joutes ont été consacrées à la chanson chaouie. D’ores et déjà et au vu de l’ambiance qui règne dans la capitale de l’Ahaggar, tout indique que l’on va connaître de très belles manifestations qui vont étancher quelque peu la soif culturelle d’un public targui connaisseur.


El Watan
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
Login
Pseudo

Mot de passe



Pas encore membre ?
Cliquez ici pour vous inscrire.

Mot de passe oublié ?
Demandez-en un autre en cliquant ici.
Le saint Coran
Saint Coran

Saida


Sondage
Vous êtes satisfait des résultats de MCSAIDA?





Vous devez être connecté(e) pour voter.
Boite de dialogue
Vous devez être connecté pour dialoguer.

20/09/2013 11:48
I would like to see this web site live again am here to help to really give something new Smile

22/08/2012 12:58
Aid Mabrouk a tous.

27/06/2011 22:02
Le problème est réglé.

25/06/2011 00:54
Salut frère, ce message est affiché l'or de l'envoie : Impossible d'envoyer le message privé, la boîte de l'utilisateur est pleine. Mameri Ahmed.

27/03/2011 12:10
slt bebaraka a notre cheb mami weld saida et inchlah tjr beaucoup de succès et nous attendrons un concert a saida pour ses nombreux fun Grin

15/03/2011 18:48
MCS 1 - ASO 0 Bravo à notre équipe !

08/03/2011 17:22
Bonne fête à toutes les Saïdéennes et à toutes les femmes du monde..

25/02/2011 15:00
Saha Rafik ça va?

23/02/2011 18:44
salam tout le monde Smile

24/01/2011 10:31
Salam ouled bled? Kirakome?