Saida, Algerie :
Navigation
Accueil
Saida News
Actualités nationales
Sport
Monde
Médecine
Economie
Technologie
Logiciels
Sites web
Recherche
Postez une Actualité
Postez un Article
Postez une Photo
Derniers Articles
  • Le meilleur Adhan

    mercredi 23. octobre 2013

    Le meilleur Adhan

  • Pourquoi on lit la Souret "Kahf"?

    vendredi 3. mai 2013

    دائما نقرأ سورة الكهف خاصة بيوم الجمعة ، ولكن مع الأسف قد يجهل البع&#1590...

  • Kiosque de musique de SAIDA (Alg...

    mardi 26. mars 2013

    Kiosque de musique de SAIDA (Algérie)

  • Pourquoi le BB pleure à la naiss...

    dimanche 24. mars 2013

    Pourquoi le BB pleure à la naissance?

  • Sultan Mohammed Elfateh

    dimanche 24. mars 2013

    Sultan Mohammed Elfateh

Derniers commentaires
Actualités
Bravo, on est au 1/4 d...
Tout même il y'a certa...
Un très bon parcours l...
Bravo, un 2 à 0 bien m...
Rabi yarhamhoum
Articles
[center][youtube]IDAMu...
[center][youtube]EPCPR...
Bien sur, voici l'adre...
on aurait éventuelleme...
Oui oui c'est vous vou...
Photos
C'est la mairie de Sai...
íÇÑíË ÓÚíÏÉ ÇáÈÇåíÉ Ê...
Excellente prise, merc...
Si seulement on a eu u...
Salam, J'ai jamais v...
Utilisateurs en ligne
Invités en ligne : 16

Membres en ligne : 0

Membres enregistrés : 290
Membre le plus récent : abd-allah
Saida sur FaceBook


RSS Feeds
Latest Downloads
Latest News
Latest Articles
Latest Threads
Latest Weblinks

Prestigieuse datte et richesse pour l’exportation : Deglet Nour délaissée par l’état
EconomieL’obtention des subventions promises par l’Etat sont toujours en souffrance, affirment la plupart des exportateurs de dattes qu’ils soient publics ou privés. L’Algérie se trouve à la 28e position dans le classement des pays exportateurs de dattes, pourtant elle est le deuxième producteur mondial après l’Irak. L’un des principaux problèmes qui entravent la commercialisation de la prestigieuse datte, Deglet Nour, à l’étranger est sans conteste le financement, maintes fois promis par les pouvoirs publics et jamais réalisé, ne serait-ce qu’à 50%. C’est ce qui se dégage des propos de différents intervenants dans la filière que nous avons interrogés sur le sujet. Tous rappellent que, dans le cadre de la mise en application du Programme pour le renforcement des capacités humaines et l’assistance technique (PRCHAT) de l’agriculture, le ministre de tutelle, lors de sa dernière visite à Biskra, a été on ne peut plus clair, disant que « l’Etat accompagnera le producteur et l’exportateur sérieux, il sera son ‘‘Rfig’’ ».


En d’autres termes, les pouvoirs publics, par le biais de subventions, changent de rôle et deviennent accompagnateurs de toute action visant à améliorer la production, le stockage, la promotion et la commercialisation des dattes en général et de Deglet Nour en particulier. Sur un autre plan, le Fonds de soutien à la promotion des exportations (FSPE), lors de sa parution (ordonnance n°95-27 du 27/12/1995) avait été très bien accueilli par tous les opérateurs.
Promesses non tenues

Mais lors de son application par les services du ministère du Commerce, la plupart des exportateurs de dattes, qu’ils soient publics ou privés, ont vite déchanté dans la mesure où les dossiers déposés auprès des services concernés pour l’obtention de subventions promises sont toujours en souffrance. Un autre problème lié au financement est celui qu’abordera dans le détail Ghemri Youcef, le président de l’association des exportateurs. L’écueil concerne « la mise à niveau de la plupart des installations des unités de conditionnement ». Il dira : « Les marchés extérieurs sont devenus très exigeants sur la question du process et pas seulement sur la question du conditionnement, comme l’apparence de l’emballage, par exemple, la fabrication, les machines, la certification, les labos de contrôle, etc. Cette mise à niveau nécessite des crédits et un accompagnement des pouvoirs publics si l’on veut gagner et conserver des parts de marché, quelle que soit la qualité intrinsèque de nos produits. Nous avons besoin de crédits bonifiés ou sans intérêt pour maintenir à flots la filière face à une concurrence de plus en plus féroce. »
Par ailleurs, l’on apprend que Deglet Nour va bénéficier d’un label, une appellation d’origine contrôlée avec circonscription géographique. LES PRÉJUDICES DU TROC Un cahier des charges, précisera le directeur des services agricoles, Zahaf Tahar, sera remis aux opérateurs dans lequel est défini un ensemble de caractéristiques que doit présenter la variété Deglet Nour pour être homologuée. Il ajoutera que « des critères allant de l’apparence esthétique aux qualités intrinsèques du fruit, physiques, organoleptiques, de même que le biotope, le climat, et l’environnement du palmier ont été décrits dans l’opuscule destiné aussi bien aux producteurs qu’aux exportateurs. » Pour Hassan Soltani, P.-D.G. de la Sudaco, ex-office national des dattes, « la compétitivité du label Deglet Nour de Tolga ou d’Algérie est aujo urd’hui doublement compromise sur le plan de la qualité et sur celui du prix par un phénomène récurrent et qui tend à se généraliser ; en effet, des quantités importantes de dattes de qualité ou très prisées à l’étranger, achetées à nos producteurs par des intermédiaires algériens peu scrupuleux transitent illicitement par nos frontières en direction de la Tunisie. »
Par ailleurs, la pratique du troc, qui consiste à échanger la « degla baidha », dont raffolent les populations du Sahel contre des cartouches de cigarettes dites américaines, perdure, semble-t-il, à nos frontières méridionales et ce, malgré les mesures prises pour faire face à tout trafic s’effectuant au sud du pays. D’où la nécessité, pour les pouvoirs publics, de renforcer les divers dispositifs mis en place pour contrecarrer cette situation très préjudiciable à l’économie du pays.
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
Login
Pseudo

Mot de passe



Pas encore membre ?
Cliquez ici pour vous inscrire.

Mot de passe oublié ?
Demandez-en un autre en cliquant ici.
Le saint Coran
Saint Coran

Saida


Sondage
Vous êtes satisfait des résultats de MCSAIDA?





Vous devez être connecté(e) pour voter.
Boite de dialogue
Vous devez être connecté pour dialoguer.

20/09/2013 09:48
I would like to see this web site live again am here to help to really give something new Smile

22/08/2012 10:58
Aid Mabrouk a tous.

27/06/2011 20:02
Le problème est réglé.

24/06/2011 22:54
Salut frère, ce message est affiché l'or de l'envoie : Impossible d'envoyer le message privé, la boîte de l'utilisateur est pleine. Mameri Ahmed.

27/03/2011 10:10
slt bebaraka a notre cheb mami weld saida et inchlah tjr beaucoup de succès et nous attendrons un concert a saida pour ses nombreux fun Grin

15/03/2011 17:48
MCS 1 - ASO 0 Bravo à notre équipe !

08/03/2011 16:22
Bonne fête à toutes les Saïdéennes et à toutes les femmes du monde..

25/02/2011 14:00
Saha Rafik ça va?

23/02/2011 17:44
salam tout le monde Smile

24/01/2011 09:31
Salam ouled bled? Kirakome?