Sidi Bel-Abbès : Lutte contre le criquet pèlerin : des équipes sur le terrain…

L’apparition ces dernières semaines, du criquet pèlerin au sud de la wilaya, et plus précisément au niveau des localités de la steppe, telles que Marhoum, Merine, Sidi Chaib, Oued Sebaâ, Oued Taoumiraet Ras El Ma, a provoqué une grosse frayeur chez les agriculteurs, quant aux ravages susceptibles d’être provoqués par cette bestiole, comme cela a été le cas l’an dernier, bien que les responsables de l’agriculture se veulent rassurants, car le criquet réapparu cette année étant local, et donc beaucoup moins nocif que celui venant du Maroc.


Les agriculteurs inquiets, ont alerté les services agricoles, afin de prendre les mesures nécessaires contre ce coléoptère, avant qu’il ne soit trop tard.


Car plusieurs milliers d’hectares ont commencé déjà à être infestés par ce dernier. Devant l’angoisse sans cesse grandissante de tous ces fellahs, les services de l’agriculture ont dépêché des équipes sur les lieux, avec les dispositions adéquates, pour endiguer la prolifération de l’insecte nuisible et destructeur de récoltes céréalières notamment.


Il a été donc mis à la disposition des fellahs des produits chimiques, et des équipements destinés à combattre le criquet pèlerin. Par ailleurs, des équipes de l’Institut National de la Protection des Végétaux et des Services Phytosanitaires entameront des actions, qui cibleront en premier lieu, les foyers abritant les larves de l’insecte, avant leur éclosion, dont la densité de répartition, risque d’atteindre parfois 50 à 60 larves par mètre carré de superficie cultivée. C’est dire si les inquiétudes des agriculteurs sont légitimes.


Ouestribune

Saida, Algerie :