Saïda: Les crimes et délits en baisse

« En dépit du taux élevé du chômage touchant en particulier la frange juvénile, le nombre de crimes et délits a diminué de 8,19% en 2010 par rapport à la précédente 2009», note le commandant du groupement de gendarmerie de la wilaya de Saïda dans son bilan des activités, dont «Le Quotidien d'Oran» détient une copie.


Les crimes et délits contre les personnes, soit 167 contre 313 en 2009, constituent l'essentiel des atteintes, suivies de celles contre les biens, 149 en 2010 contre 131 en 2009, «alors que la région est en manque d'infrastructures économiques à même de résorber le chômage», poursuit le rapport qui alerte contre la commercialisation de la drogue, «60 cas en 2010 contre 49 en 2009», est-il précisé.


En outre, les différends fonciers constituent une source de délits et infractions, soit 149 affaires diverses d'atteintes aux biens d'autrui. 435 personnes ont été interpellées en 2009, alors qu'en 2010, le nombre est passé à 544, dont 38 pour des crimes et 506 pour des délits, parmi lesquelles 227 furent écrouées et 317 relâchées. «03 femmes seulement furent impliquées en 2010, un taux insignifiant par rapport au sexe masculin qui représente 99,44%», souligne le document.


La branche économique du Darak a traité 254 affaires dont 63 relatives à l'atteinte à l'environnement, extraction de sable entre autres, alors que la police de la route, qui surveille un réseau de 1241,111 km dont 749,410 de routes nationales et 224,500 de chemins communaux en piteux état et dont l'autorité civile se doit d'y apporter les rénovations nécessaires, a enregistré 194 accidents dont 23 mortels et 149 corporels. «Ces accidents ont lieu surtout les dimanche et mercredi, jours de souks hebdomadaires du chef-lieu, et davantage la nuit à partir de 18h00 déjà», est-il précisé, «et sont commis par la tranche d'âge comprise entre 25 et 34 ans surtout dont la plupart relevant des conducteurs», conclut le rapport qui souligne d'ailleurs 12 cas de tentative de suicide parmi lesquels 10 nubiles âgées entre 20 et 30 ans et 02 jeunes.


Le Quotidien d'Oran

Saida, Algerie :